Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Environnement » La mort est dans le pré, le 17 avril sur France 2

Documentaire écrit et réalisé par Eric Guéret, « La mort est dans le pré » est diffusé mardi 17 avril 2012 sur France 2 à 22 h 40, dans l’émission Infrarouge. A ne pas manquer car ce film a le courage de dénoncer avec conviction un scandale sanitaire annoncé !

« Quand on découvrira toute la vérité sur les dangers des pesticides, ce sera un scandale pire que celui du sang contaminé. Je n’ai pas de raisons de me taire. » L’agriculteur qui nous parle est atteint d’un cancer à 47 ans. C’est une victime des pesticides qu’il manipule tous les jours. Des centaines d’agriculteurs sont frappés. Victimes des produits phytosanitaires que l’on croyait « anodins ». Ces élèves issus de l’école agricole intensive les utilisent depuis les années cinquante sur leurs exploitations jusqu’au jour où les maux de tête, la fatigue, les comas successifs les ont conduits à l’hôpital. Diagnostics : maladie de Parkinson, leucémie, cancers,… Ce qui ressemble à une épidémie apparaît au grand jour.
Ce documentaire est une immersion auprès de ces agriculteurs atteints de maladies mortelles. Nous allons partager le destin de ces familles ébranlées, dans l’intimité de leur itinéraire médical, de leur combat pour être reconnu par la MSA, sur l’exploitation pour changer de pratiques, au tribunal aussi… Premières victimes de ce système agricole intensif, les agriculteurs en sont aussi les acteurs principaux. Remise en question de leurs pratiques, de leur héritage, du sens même donné à leur mission de « nourrir la planète », quand la maladie arrive, elle bouleverse un idéal solidement ancré. Malgré tout, la majorité d’entre eux continuent à utiliser ces produits qui les rongent à petit feu. Pourquoi ? D’autres organisent la résistance. Alerter les agriculteurs et les citoyens, entamer une procédure symbolique contre le géant des produits phytosanitaires, Monsanto : rien n’est perdu pour ces victimes qui entendent révolutionner leurs pratiques.

La veuve de Yannick Chenet, viticulteur décédé d’une « maladie professionnelle » due aux pesticides témoigne, ainsi que Paul François qui, pour la première fois, en France, a obtenu que Monsanto soit jugé «responsable» de son intoxication à l’herbicide en 2004, et condamné à lui verser des dommages-intérêts.

Revoir le documentaire La mort est dans le pré.

1 Commentaire

  1. beatrice dit :

    LA PAROLE aux paysans ; un moment de vérité ! la parole simple et sincère de gens courageux honnêtes sans qui nous serions rien ! ces gens « taiseux » d’ordinaire nous ouvrent les yeux sur la réalité BRAVO pour à tous les acteurs de ce reportage Un film temoignage à faire circuler – devrait être être presenté dans toutes les écoles ! message aux ministres de l’éducation de l environnement et tous les autres Merci à tous les gens qui travaillent la terre pour nous nourrir