Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Environnement » Tous cobayes ! de Gilles-Eric Séralini

Tous cobayes ! : à ne pas confondre avec le film de Jean-Paul Jaud adapté du livre au même titre, là il s’agit du livre de Gilles-Eric Séralini, en librairie le 26 septembre 2012, et qui fait déjà beaucoup parler car ses conclusions sont effarantes. Film + livre : une double frappe des deux personnalités pour alerter l’opinion publique.

L’hebdomadaire Le Nouvel Obs fait sa Une cette semaine avec « Oui, les OGM sont des poisons ! ». Guillaume Malaurie explique que des chercheurs français ont étudié secrètement, pendant deux ans, 200 rats nourris au maïs transgénique. Tumeurs, pathologies lourdes… une hécatombe. Et une bombe pour l’industrie OGM.

Repris et publiés par la très sérieuse revue américaine « Food and Chemical Toxicology » – une référence en matière de toxicologie alimentaire – les résultats de l’expérimentation menée par l’équipe du français Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l’université de Caen, est une bombe scientifique, sanitaire, politique et industrielle car le discours officiel sur l’innocuité du maïs génétiquement modifié ne peut plus tenir.

« Tous les groupes de rats, qu’ils soient nourris avec le maïs OGM traité ou non au Roundup, l’herbicide de Monsanto, ou encore alimentés avec une eau contenant de faibles doses d’herbicide présent dans les champs OGM, sont frappés par une multitude de pathologies lourdes au 13e mois de l’expérience. Chez les femelles, cela se manifeste par des explosions en chaine de tumeurs mammaires qui atteignent parfois jusqu’à 25% de leur poids. Chez les mâles, ce sont les organes dépurateurs, le foie et les reins, qui sont atteints d’anomalies marquées ou sévères. Avec une fréquence deux à cinq fois plus importante que pour les rongeurs nourris au maïs sans OGM ».

(Editions Flammarion – 26 septembre 2012)

1 Commentaire

  1. Lebeslourd dit :

    Ce soir en entendant la nouvelle de l’étude mené par Seralini sur le danger que répresentent les OGMs, je n’ai qu’un mot à dire, mais il a d’autant plus d’importance : Merci!!!