Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Agriculture Biologique, Alimentation Bio, Ecologie » Un empoisonnement universel de Fabrice Nicolino

nicolinoFabrice Nicolino, journaliste d’investigation, sort un  nouveau livre, ce 18 septembre 2014, dont le titre ne laisse aucun doute sur ce qu’il dénonce « Un empoisonnement universel » (Editions Les Liens qui Libèrent). Après « Bidoche » qui décrivait le scandale de l’industrialisation de la viande que nous mangeons, et  « Pesticides, révélations sur un scandale français » écrit avec avec François Veillerette, l’auteur s’attaque aujourd’hui à l’industrie chimique avec chiffres et études à l’appui.

Un empoisonnement universel

Effectivement, Fabrice Nicolino montre que nous sommes envahis par les polluants divers et variés que nous ingérons directement ou indirectement à longueur de temps sans que personne, pas même les toxicologues, sachent les effets à terme de ces cocktails explosifs (70 millions de molécules chimiques, toutes différentes les unes des autres) qui sont retrouvés dans le sang et les urines de tout un chacun.

Paraben, phtalates, bisphénol A, pesticides, nitrates, formaldéhyde… Autant de poisons que nous ingérons en nous lavant, en mangeant, en conservant des aliments dans des boites en plastiques ou en métal, en buvant, en respirant, en s’habillant ! Que des choses du quotidien dites « normales ». Et en parallèle, les études de l’Institut de Veille Sanitaire notamment montrent une explosion des cancers, de l’asthme, des allergies, des perturbations endocriniennes, de l’obésité, du diabète, de la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson. On sait aujourd’hui qu’un lien existe entre les deux.

Malheureusement, nos dirigeants ne veulent rien bousculer et le lobby de l’industrie agro-chimique (Bayer, Monsanto, DuPont de Nemours…) est là pour le leur rappeler en permanence au niveau européen comme au niveau mondial, parvenant ainsi à produire une désinformation planétaire. On est en droit de se demander pourquoi l’OMS, la FAO, l’ONU, les agences de protection françaises ne font rien !  Fabrice Nicolino, non seulement, dénonce tout ce système mais en plus accuse. Il faut faire connaitre tout cela si on veut arrêter ces mensonges et nous en sortir.

Acheter le livre

2 Commentaires

  1. José dit :

    Mais l’industrie chimique donne du travail (vous savez, le travail, ce qui aujourd »hui définit ce que nous sommes avant même nos goûts, nos amis ou nos croyances). Dans la logique de système où nous vivons, la responsabilité, comme les produits délétères qui nous sont imposés, se dilue dans le nombre. Et comme Eichmann, chacun fait son travail avec la bonne conscience du devoir accompli.

  2. Samensson dit :

    Les lobbys industriels ont de tout temps pesé sur les décisions politiques. Dès lors, comment être sur de ce que nous consommons ?

    Un sujet qui mérite réellement d’être porté sur la place publique.

    Je vais m’empresser de lire ce livre et pourquoi de publier un article de promotion sur mon site.